06 avril 2006

Seoul Raiders

seoul_cover


Suite au succès au box office de Tokyo raiders en l’an 2000, un producteur malin a décidé de reprendre le concept du film en exportant l’action et les comédiens dans la ville de Séoul. C’est donc tout naturellement que l’on retrouve Tony Leung dans la peau d’un James Bond chinois entouré comme il se doit de jolies assistantes.

Prenez des acteurs en vogue en Chine comme Tony Leung, Shu Qi et Richie Ren, un réalisateur de films a fort potentiels commerciaux comme Jingle Ma, des combats de kung fu, des jolie actrices coréennes et Séoul comme toile de fond. Mettez-le tout dans un shaker, secouez le tout et servez frais. Vous obtenez un Ocean’s Twelve chinois. Cette série B décontractée n’a pas d’autre ambition que celle de divertir les spectateurs. Et coté divertissement, on est servi. Les combats réglés avec brio par Ailen ponctuent le film et quand il faut tataner, tout le monde met la main a la pâte…Tony Leung le premier.

Coté gent féminine, c’est Shu Qi qui assure le minimum avec un rôle assez proche de celui qu’elle interprétait déjà dans le transporteur. En gros, sa présence n’a pas d’autre intérêt que de montrer son joli minois et d’assurer le quota féminin du film.

Et pour finir, on a droit a une destination exotique puisque le film se déroule à Séoul. Ca fait des vacances gratuites pour les acteurs mais sincèrement, le film se serait déroulé dans un autre pays, on y aurait vu que du feu car le peu de plans de la capitale coréenne ne mettent pas en valeur cette jolie ville.

Tony cabotine, les acteurs sont doublés pour les séquences de kung fu, les rôles des assistantes coréennes de Tony sont inutiles mais peu importe, le film de Jingle Ma est honnêtement réalisé et on ne s’ennuie pas un instant. Voilà encore un film qui fait bon ménage avec la soirée pizza pour le plus grand malheur de ma diététicienne.



Viandox

 

 

Posté par viandoxine à 21:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Seoul Raiders

Nouveau commentaire